ISRAËL ET SES LITTÉRATURES

du 25 au 28 mai 2017

BANQUET DU LIVRE DE PRINTEMPS

Un pays neuf – soixante-dix ans l’an prochain – et une tradition de pensée et d’écriture qui remonte aux âges les plus anciens, la richesse de langues et de traditions multiples, Israël est un cas à part dans le paysage des littératures étrangères.

Ses romanciers, ses poètes, reflètent la singularité d’une société plurielle, violemment tiraillée entre des forces contraires : la guerre et la paix, la laïcité et la religion, la densité de son histoire spirituelle et la frivolité d’une modernité affirmée. Entre l’Orient et l’Occident.

Un pays minuscule, qui donne au monde littéraire de nombreux écrivains en hébreu, en anglais et en français.

Une richesse qui intéresse de plus en plus les éditeurs et les lecteurs français.

 

 

Vendredi 26 mai

à l’abbaye de Lagrasse

15 h : conférence inaugurale, par Valérie Zénatti, « La naissance de littérature israélienne : déconstruire Babel ? »

16 h : lecture de poèmes de Dory Manor (en hébreu et en français) avec Valérie Zénatti

17 h : rencontre avec Dory Manor : « L’arbre sans tronc – la poésie de l’hébreu moderne et ses langues d’origine. »

21 h 30 : projection, dans la salle du réfectoire des moines de l’abbaye de Lagrasse, du film d’Arno Sauli Le Kaddish des orphelins (2016), un portrait de l’écrivain Aharon Appelfeld.

 

Samedi 27 mai

à l’abbaye de Lagrasse

11 h : table ronde sur Aharon Appelfeld, avec Valérie Zénatti et Michal Govrin, avec la présentation du nouveau livre d’Appelfeld, « De Longues nuits d’été », paru au début mai à L’École des Loisirs dans une traduction de Valérie Zénatti.

15 h : rencontre avec Moshé Sakal, « Exil et double exil. »

16 h : lecture Moshé Sakal

17 h : rencontre avec Gilles Rozier, « Je t’aime, moi non plus : la littérature yiddish en Israël »

21 h 30 : Musique et chant : Liliane Robman et Raisins et amandes. Le répertoire de Raisins et Amandes s’inspire essentiellement de la diaspora juive, chants judéo espagnols qui ont migré dans le pourtour de la Méditerranée après l’expulsion des juifs d’Espagne en 1492, chants yiddish des communautés d’Europe de l’Est.

 

Dimanche 28 mai

à l’abbaye de Lagrasse

11 h : table ronde Dory Manor et Michal Govrin, l’influence de la pensée juive française.

15 h : rencontre avec Michal Govrin, « L’Histoire qui nous écrit ».

16 h : lecture Dror Mishani

16h30 : rencontre avec Dror Mishani, « Des polars de la terre sainte ».

 

Pour retrouver la présentation de tous les invités :

http://www.lamaisondubanquet.fr/banquets/printemps/#edition

Pour retrouver les anciens numéros de Corbières-Matin :

ARCHIVES